FAQ

Ma fille de 5 ans suce son pouce ce qui fait avancer ses dents de devant, faut -il lui interdire tout de suite de sucer son pouce ? Que se passera t-il plus tard concernant ses dents ?

Il est difficile pour un enfant aussi jeune de renoncer l’habitude du pouce qui lui procure un vrai réconfort.
Quoi qu’il en soit, lors de la 1ère visite de dépistage chez l’orthodontiste entre 7 et 8 ans, l’orthodontiste déterminera si l’enfant est assez mûr pour arrêter le pouce (s’il ne l’a pas fait de lui-même avant) et corrigera à l’aide d’un petit appareil amovible à porter pendant un an environ la déformation liée à la succion du pouce.

J’ai 16 ans et j’ai une dent de lait qui n’est jamais tombée, est-ce normal ?

Oui et il y a 2 explications, soit la dent définitive est inexistante, par conséquent la dent de lait est restée en place, soit la dent définitive est restée coincée dans l’os de la mâchoire et elle ne peut pousser la dent de lait pour la faire tomber.

La dent de lait n’ayant pas les mêmes propriétés qu’une dent définitive, plus petite et plus fragile, il est préférable si la dent définitive existe, qu’elle remplace la dent de lait.
Une radio est nécessaire pour vérifier la présence de la dent définitive ou non. Si la dent définitive est présente, la dent de lait sera extraite et l’orthodontiste aidera la dent définitive à sortir, ce qui peut être quelquefois difficile si la dent définitive s’est soudée à l’os.

On dit que l’apparition des dents de sagesse fait avancer les dents, c’est vrai que mes dents commencent à se chevaucher devant or j’ai déjà 30 ans, que se passera t-il si je ne fais rien ?

Les dents bougent tout au long de la vie, ce n’est pas seulement à cause de l’apparition des dents de sagesse. On constate surtout vers la quarantaine des mouvements parmi les dents de devant. C’est un mouvement naturel qui s’amplifie avec le temps, l’orthodontie permet de le stopper. Il faut savoir que le chevauchement des dents n’entraine pas que des incidences d’ordre esthétique, cela compromet aussi l’équilibre des mâchoires et la préservation des dents et gencives.

Mon dentiste traitant me propose un traitement d’orthodontie alors qu’il n’est pas orthodontiste. Est-ce légal ?

Le diplôme d'orthodontie (CESMO), spécialité qui s'effectue après les études de chirurgie dentaire, s'obtient par un concours validant les quatre années (2500 heures) d'étude et de pratique de l'orthodontie. Un orthodontiste est donc d’abord un chirurgien-dentiste qui devient un spécialiste de l'orthodontie. Le praticien généraliste, le chirurgien dentiste a en effet le droit d’effectuer tous les actes de l’art dentaire, il en a la capacité par son diplôme. Il obtient même parfois un titre complémentaire à l'issue d´une formation courte d'orthodontie (D.U ou C.E.S d'O.D.F). Mais a-t-il vraiment une compétence équivalente ?

Je vais me faire poser un appareil avec bagues, vais-je avoir mal ?

La pose de l’appareil ne provoque aucune douleur puisqu’il s’agit de coller des fines attaches sur les dents et de les relier par un arc, c’est seulement quelques heures plus tard que les dents commencent à être sensibles et cela pendant 2 à 3 jours. Généralement la prise régulière de paracétamol (doliprane) prescrit par l’orthodontiste permet d’atténuer la douleur qui disparaît naturellement en quelques jours.

Le contact de l’appareil peut également irriter les muqueuses de la bouche pendant les premiers jours avant qu’elles ne se renforcent naturellement pour ne plus du tout sentir le contact avec l’appareil. Dans ce cas, on protégera les muqueuses par l’application de  petits morceaux de cire orthodontique  (sans danger si on l’ingère) sur les parties de l’appareil qui provoquent l’irritation.
Il arrive aussi qu’une extrémité de l’arc se dégage et pique l’intérieur de la joue. Si vous êtes dans l’impossibilité de vous rendre au cabinet, vous pouvez couper la partie du fil qui dépasse à l’aide d’une pince.

Parle t-on normalement avec un appareil ?

Avec les gouttières invisibles de type Invisalign ou l’appareil avec bagues oui, en revanche l’appareil lingual (brackets collés à l’intérieur) demande un temps d’adaptation à la langue pour se positionner correctement par rapport à l’appareil. Il faut quelques jours pour que l’élocution redevienne normale.

Y a-t-il des précautions à prendre avec mon appareil à bagues ?

Oui, respecter les consignes contribue en grande partie à la réussite du traitement. Une excellente hygiène dentaire et l’exclusion des aliments collants ou durs (nougats, pommes, pain dur, caramels mous..) qui peuvent provoquer le décollement des attaches.

Mon fils a un appareil à bagues depuis six mois et il ne se brosse pas beaucoup les dents. Que risque t-il ?

La présence d’un appareil en bouche favorise le dépôt de plaque dentaire, cette plaque dentaire peut provoquer une inflammation de la gencive  qui va alors gonfler et saigner.

Il ne faut pas hésiter à bien se brosser les dents même si la gencive saigne un peu, après plusieurs jours de brossage soigneux et régulier la gencive ne saignera plus, à condition d’insister sur la zone sensible au lieu de la négliger.

Mon fils oublie tout le temps de porter ses élastiques, quand il ne les perd pas pendant les repas, est-ce embêtant ?

Les élastiques sont des auxiliaires de traitement indispensables qui permettent d’ajuster les mouvements dentaires. Le respect des instructions de l’orthodontiste concernant leur emplacement et durée de leur port est fondamental.

Votre enfant doit garder avec lui son sachet d’élastiques pour pouvoir remplacer de lui même et immédiatement un élastique perdu ou devenu distendu.

Ma fille de 13 ans a terminé son traitement avec bagues mais n’a aucune envie de porter l’appareil de contention, faut-il que j’insiste ?

Un traitement d’orthodontie doit être suivi d’une contention, c’est à dire le port d’un appareil qui stabilise le traitement.

Sans cette contention les dents effectueront un léger déplacement dans leur position initiale. Afin de conserver les résultats du traitement le plus durablement possible une  contention est indispensable à la fin du traitement pour une durée d’au moins un an.

J’ai 18 ans, je n’ai jamais porté d’appareil et je n’aime pas mon sourire avec mes dents mal alignées, est ce que la sécurité sociale me remboursera mon traitement ?

Non en effet le ministère de la Santé a porté l’âge limite de participation de la Sécurité sociale à 16 ans. En revanche, certaines mutuelles (voir chapitre remboursement) peuvent prendre en charge une partie du traitement. A vous de vous renseigner auprès de votre mutuelle.

Est il vrai qu’en cas de prise en charge par la sécurité seul est remboursé un nombre limité de semestres ?

Oui, c’est pourquoi il est indispensable de réussir son traitement. Commencer par se diriger chez un spécialiste de l’orthodontie qui déterminera le meilleur moment possible avant ou pendant la croissance pour intervenir, un traitement trop précoce peut se révéler vite insuffisant ou inutile, un traitement trop tardif peut être plus compliqué, donc plus long et couteux.

Dans quel cas faut-il aller voir un orthodontiste

Pour les enfants :

lorsqu’on constate un décalage important entre les dents de la mâchoire du haut avec celles du bas,
lorsque la succion du pouce a poussé (ou pousse encore) les dents vers l’avant, lorsque des dents définitives sont manquantes,
lorsque les dents ne sont pas alignées

Pour les adultes :
lorsqu’on souffre de problèmes articulaires à la mâchoires
lorsque les dents mal alignées nuisent à l’esthétique du sourire
lorsque les dents se chevauchent
lorsque l’emboitement des mâchoires l’une contre l’autre ne se fait pas bien et provoque l’usure des dents
Enfin, la perte prématurée des dents de lait ou définitives à la suite d'un accident, de caries ou de maladies de gencives risque de causer le déplacement des dents et de provoquer une malocclusion.

Pourquoi faire de l'orthodontie ?

Pour des raisons fonctionnelles ou esthétiques, améliorer l'apparence du sourire par l’alignement régulier des dents, améliorer la fonction de mastication et déglutition par une bonne position des dents les unes par rapport aux autres dans la mâchoire, préserver les dents par une position dans la mâchoire qui les protège et qui facilite leur hygiène.

Le meilleur moment pour faire de l'orthodontie ?

Pour les enfants, entre 7 et 8 ans, c’est l’âge idéal pour une première visite. Intervenir tôt permet de profiter de la croissance naturelle des os pour traiter ou empêcher un éventuel problème à l’aide d’un appareil léger.

Une seconde visite entre 10 et 11 ans, lorsque les dents définitives sont presque toutes sorties.
Pour les adultes, l’orthodontie se pratique à tout âge.

L'orthodontie n'est pas réservé qu'aux enfants ?

Non, l'orthodontie se pratique à tout âge, la proportion d’adultes qui choisissent de suivre un traitement est en nette augmentation depuis 20 ans notamment grâce à l’évolution des techniques de moins en moins contraignantes et à une meilleure connaissance des enjeux liés à la bonne position des dents.


Si les adultes sont de plus en plus nombreux à avoir recours à l’orthodontie, c’est aussi grâce au formidable essor des techniques d’orthodontie dites invisibles, comme les gouttières transparentes Invisalign, ou discrètes comme l'appareil lingual.